Jorn RIEL, Un safari arctique

Publié le par Schneeweiss

« Son monde arctique à lui était peuplé de héros polaires, d'hommes indomptables dans des fourrures énormes, d'hommes qui s'acharnaient au péril de leur vie à remplir les nombreuses taches blanches sur les cartes. Son Groenland à lui, c'était de longs voyages derrière des chiens glapissants tirant le traîneau, de fabuleuses chasses à l'ours et au morse, des rencontres merveilleuses [...]. Anton souhaitait ardemment devenir un pionnier de cette envergure. »

Ce livre, quel étonnant voyage !

L'auteur nous emmène dans les contrées nordiques, au Groenland, à la rencontre d'une petite bande de chasseurs hauts en couleur... Ces six nouvelles nous font découvrir des personnages si drôles, attachants.

On y découvre d'abord Anton, un jeune étudiant, fraîchement débarqué au Groenland, plein de rêves en tête, qui sera confronté très rapidement à la dure réalité... Le "placide" Siverts nous offre ensuite une course poursuite hilarante avec un ours polaire... Partis chasser le phoque en plein mer, nos deux troublions, Valfred et Hansen, ne seront pas déçus du voyage. Quant à la chimérique Emma, si douce mais si vite encombrante, elle va de lit en lit, grâce à un marchandage entre chasseurs. Une autre dame, plus noble cette fois, met également les pieds au Groenland pour participer à un étonnant safari arctique. Une chasse au rat suivie d'un festin vient clore ce livre détonnant.

L'humour et la légerté de cette bande de rustres outrepassent la dureté des conditions de vie dans le grand Nord.
Plein d'humour et d'originalité, Un safari arctique se lit rapidement. Ce choix d'une succession d'anecdotes permet de préserver un certain rythme. ; la découverte et l'étonnement au fil des pages n'en sont que meilleurs. J'ai réellement passé un bon moment. Je pense poursuivre l'aventure en lisant les autres recueils de cette série de "Racontars".


Ma note :

Ce qui m'a plu...
* Des nouvelles aussi poilantes les unes que les autres ;
* Des personnages attachants que l'on découvre au fil des nouvelles ;
* Cette succession d'anecdotes permettent de donner une profondeur aux personnages.

J'ai moins aimé...
* J'ai failli tomber dans l'indifférence à la lecture de deux de ces nouvelles, mais les comportements décalés ou les événements inattendus m'ont vite enlevé cette idée de la tête...

Commenter cet article